• BB 25200

    Voie 1 
    Grand Espace 4000 SNCFBB 25200  25257convoi 24 wagons couverts VALLIER VICHEREspace 10000 pixels newBB 7600 8222Grand Espace 4000 SNCF   
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 1   Sur la voie 1 :1 BB 25200 N°25257 entre en gare avec 24 wagons couverts «Vallier» à 2 essieux - oo oo - 1 BB 7600 N° 8222 circule à petite vitesse - oo oo -

    BB 25200

    Voie 2 
    Rame VB2N Jaune 4 caissesBB 25505Espace 10000 pixels newEspace 10000 pixels new
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 2   Sur la voie 2 : 1 BB 25200 N° 25505 pousse une rame VB2N jaune - oo oo -

    BB 25200

    Voie 3 
    Grand Espace 4000 SNCFBB 22500 425231 Espace 10000 pixels newbb 25200 455213 finalRame TER 8 voitures
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 3   Sur la voie 3 : 1 locomotive BB 25200 N° 425231 circule à grande vitesse - oo oo - 1 locomotive BB 25200 N°455213 remorque une rame TER de 8 voitures- oo oo -
    Image Voie 4 Depot Vers les locos
    BB 25200
     SNCF   Effectif  1 au 01/07/2015 87 t 51 locomotives     
    VB2N    160  km/h 

    1,5 kV continu : 3 400 kW - 4600 Ch
    25 kV 50 Hz : 4 130 kW - 5600 Ch

     

    Livraison  de 1965 à 1975


     

       
      Constructeur MTE   Affectation : TER, Fret
    (toutes lignes électrifiées) 
     
           
    Les BB 25200 sont une série de 51 locomotives électriques bicourant de la SNCF construites à partir de 1965 et complétée par la suite par la modification de machines de la série BB 25150. Elles ont été construites au départ pour la traction de trains de voyageurs sur les lignes électrifiées en 25kV alternatif en prolongement de lignes électrifiées en 1,5kV continu. Leurs premières affectations ont été les dépôts de Rennes (électrification de Le Mans-Rennes en 25kV) et Marseille (électrification de Marseille - Vintimille). Elles ont ainsi remorqué des trains "nobles" tels que le Mistral, le Train Bleu, l'Armor, ... Elles ont aussi remorqué quelques années les rapides l'Albatros, la Mouette et le Goéland entre Paris, Rouen et Le Havre.
    Ce sont des locomotives de vitesse puissantes dérivées directement des machines monocourant BB 16000 (courant alternatif) et BB 9200 (courant continu). Leur numéro de série, est d'ailleurs l'addition des deux précédents. Quelques-unes (BB 25252 à 25259) proviennent de la modification de BB 25150 et de BB 25200. Plusieurs machines furent équipées de la réversibilité en fin de carrière, pour la traction de rames en région Rhône-Alpes.
    Lors de leurs modification pour la réversibilité, les 25201 et 25202 furent renumérotées 25252 et 25253, afin de différencier les parcs : 25203 à 25235 ⇒ VL 130 (comme les 25100/25150) après modification des rapports d'engrenages. 25236 à 25253 ⇒ VL 160 + Rever MUX (multiplexage : les consignes entre la cabine de réversibilité et la machine sont acheminées sur le même câble que celui de la sonorisation de la rame).
    Très utilisées dans la Région Rhône-Alpes, les BB 25200 R ont subi une usure accélérée, amenant à des avaries plus fréquentes. Ces avaries concernent les équipement MUX (montés en 1987) dont les rechanges sont devenues inexistantes, certaines machines étant victimes d'incendies. Pour parer à ces avaries, les 25200 R reçoivent des dispositifs de détection d'incendie et des systèmes de détection de frein direct et frein à main serrés. Pour compenser les réformes dues aux avaries, la 25225 à VL 130 fut ainsi modifiée VL 160 + Rever MUX et renumérotée 25257.
    Les locomotives restantes sont alors soit radiées suite aux avaries, soit mises à jour. Pour compléter le parc de Vénissieux dont dépendent les 25200 R et garantir une disponibilité de 13 à 15 locomotives (très sollicitées dans le trafic TER), 5 BB 25150 de construction plus récente sont transformées en 25200 R (MUX et rapport d'engrenages permettant 160 km/h). À terme les BB 22200 R se généralisent et reprennent le flambeau des 25200 R qui atteignent alors la fin de leur carrière.
    Fin décembre 2012, elles sont toutes évincées du service TER, et sont radiées des inventaires, sauf 5 exemplaires conservés pour une utilisation spéciale. La BB 25236, en livrée verte d'origine, effectue des acheminements pour le compte de l'activité Matériel. 4 autres exemplaires sont utilisés en simples véhicules remorqués sur les lignes de l'ouest lyonnais pour garantir le "shuntage" électrique des rails.
    À l'origine, la série des 25200 se distinguait en trois sous-séries : 25201 à 25235 = pupitres unifiés du premier type avec boite à leviers en haut à droite du pupitre, robinet de frein manuel de type H7A (les 25201 à 25219 de Montrouge furent modifiées dans les années 70 avec le robinet "presse-bouton" à commande électrique type PBL2 + FEP) ; 25236 à 25246 = pupitre unifié second type avec boite à leviers centrale sous le manipulateur de traction (voir photo), robinet de frein PBL2 (équipement FEP par la suite) ; 25247 à 25251 = caisse allongée, persiennes inox, traverse de tête modifiée pour recevoir le futur attelage automatique UIC, rapport d'engrenage modifié (V 180 au lieu de V 160), robinet de frein PBL2 + FEP, insonorisation poussée des cabines de conduite. Pour cette raison, les limites maximales remorquables des 25247 à 25251 étaient légèrement minorées pour les trains de marchandises.
     
    BB 25200
    BB 25200
     Pacific-Wester-rail  BB 8500  BB 15000  Nauman wincko Uxtobirza
    Doc et Photos Wiki  Normofer LOHR  RailRoads-Train
      8 Eight Union Pacific Engines B40-8's      

     

    Ref Google Map  Fontaine Le Comte   La Benâte  Marennes Oléron  
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs
    « BB 22200Les époques du chemin de fer Français »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :