• Bugatti WR & WL ETAT

    Voie 1 
    Demi espace videBugatti Motrice ETAT sans voyageursEspace 20 pixelsEspace 20 pixels   
    // ]]  
    Sur la voie 1 : 1 Autorail Bugatti de type WR arrive en gare de Deauville - oo oo -
      Renault VH ZZEty 23859 (VH 2211) du Musée de Mulhouse + voyageurs          
    Image Voie 4 Depot Vers les locos
    Bugatti WR & WL ETAT
      Constructeur Ettore Bugatti Nombre  88 
     Longueur 21.08m  Largeur 2.966 m
     Hauteur   Masse totale  38 tonnes
    Composition      
    Vitesse  172 km/h  Puissance 4 x (200 ch) à 2000 tr/mi
     Retrait   1958 Passagers   88 (1 préservé) 
    Caractéristiques techniques  Disposition des essieux DD Empattement  Diamètre des roues Ø710
     Exploitant(s) État, AL, PLM → SNCF - Désignation Wagon Rapide (WR) - Service commercial de 1933 à 1958 - 4 Moteur  à essence - Cylindres 8 cyl. en ligne - Distribution 1 a.c. en tête - Transmission hydromécanique. 
     Cet autorail est l'un des premiers trains rapides modernes au monde. Le premier prototype construit en Alsace, fut prêt au printemps 1933 et les performances furent spectaculaires : 172 kilomètres à l'heure en essai.

    Le premier modèle (mono caisse pour 48 voyageurs) est mis en service par le réseau de l'État sur Paris-Deauville en mai 1933 qu'il assure à la moyenne de 116 kilomètres à l'heure. En février 1934 le 2e autorail est livré. Entre ces deux dates le réseau de l'État, par l'intermédiaire de son directeur Raoul Dautry, avait passé commande de deux autres autorails qui seront livrés en juillet et octobre 1934. Le 24 octobre 1934, l'un des deux premiers autorails atteint 192 kilomètres à l'heure entre Le Mans et Connerré. En mai 1934 l'État commanda une nouvelle série de 5 exemplaires.

    Ils furent utilisés par les réseaux de l'État, du PLM, d'Alsace-Lorraine (AL) puis par la SNCF. Néanmoins l'exploitation est considérée rapidement comme trop coûteuse compte tenu de la très forte consommation, de la hausse du prix du carburant et d'une fiabilité imparfaite.

    La fin du retrait du service commercial a eu lieu en 1958.

    Au total, 88 autorails ont été construits en différents modèles :

    9 WR simples « Présidentiel » pour l'État,
    3 WR doubles pour le PLM,
    7 WR triples (2 État, 2 AL et 3 SNCF),
    13 WL[*] courts (5 État, 2 AL et 6 PLM),
    28 WL allongés (18 PLM et 10 État),
    28 WL surallongés (15 État, 1 AL, 10 PLM et 2 SNCF),
    5 remorques pour WR simple pour l'État.
    [*] Le WL (Wagon Léger) n'était équipé que de deux moteurs Royal-41 soit 400 ch.

    Autorail Bugatti
     WR Etat «Présidentiel» conservé à Mulhouse.
    Autorail Bugatti
      Plan du WL allongé ZZ K 201 à 218 du PLM.
    Autorail Bugatti
     
      
     
     Autorail Bugatti
     XB 4000 Type surallongé. Engagés sur la Côte d'Azur. .
    Autorail Bugatti
     Automotrice Bugatti triple du réseau de l’État construite pour acheminer les passagers des transatlantiques du Havre et de Cherbourg vers Paris.
     
     Doc  
     Le blog de challenger60
    Doc et Photo  Wiki - Challenger60 -  Renault VH - OPen Edition
      8 Eight Union Pacific Engines B40-8's      

     

    Ref Google Map  Autorail Bugatti Bugatti    Autorails  
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs
    « Renault ABV X 2051 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :