• Picasso

     Voie 1
    Picasso droitPicasso gaucheDemi espace videCC 14111 gaucheWag plat cont videWag plat cont videWag en construction SNCFWag plat cont videWag plat cont videwag RIV travaux SNCFDemi espace videDemi espace videPicasso droit   
                      
          340 Ch  62 places     
        Long 21,851 m - Larg 3,090 m - Haut 3,952 m - 31.5t  

     

     

       
      Régie Renault/ANF/De Dietrich/SACM Mise en service 1950-1961
     
    Retrait 1988 sauf X3997 
      251 construits     
    La série d'autorails X 3800 constitue l'une des plus importantes séries d'autorails unifiés de la SNCF élaborés par la Division d'études autorails de la SNCF (DEA) en 1947. 

     L'autorail X 3800, dit unifié 300 ch et surnommé autorail « Picasso », est une série d'autorails diesel à bogies exploités par la SNCF entre 1950 et 1988. Ces autorails facilement reconnaissables à leur kiosque de conduite latéral surélevé ont été construits à 251 exemplaires, et en plusieurs sous-séries par trois constructeurs différents, à savoir par la Régie Nationale des Usines Renault (RNUR), De Dietrich et les Ateliers de construction du Nord de la France (ANF).

    Ils étaient aménagés le plus souvent en deuxième classe, offraient 62 places assises et pouvaient circuler jumelés et/ou avec une remorque. Ils étaient dotés d'un moteur Renault de type 517 G (d'une puissance unitaire de 300 ch portée par la suite à 340 ch) ou de type 575 (d'une puissance unitaire de 360 ch), ou Saurer de type BZDS (d'une puissance unitaire de 320 ch), ces derniers étant fabriqués sous licence par la Société des Forges et Ateliers du Creusot (SFAC).
    Ils sont surnommés « Picasso » à cause de leur cabine de conduite excentrée et dont la forme n'était pas en harmonie avec celle de la caisse, ce qui faisait penser aux tableaux de visages peints par Pablo Picasso où les yeux, le nez étaient décalés.
    La série X 3800 « Picasso » a été remplacée par la famille des Éléments Automoteurs Doubles (EAD). En fin de carrière de rares exemplaires, comme l'X 3828, eurent le toit peint en rouge.
    Leur fiabilité, leur rusticité, mais aussi leur ligne si particulière avec le poste de conduite en kiosque, sont autant de raisons qui ont poussé à en conserver : plusieurs exemplaires ont été préservés et sont exploités par des chemins de fer touristiques. 

     
     
     Picasso   forum train
     Atlas  
     Pacific-Wester-rail Voies ferrées de France
    Doc et Photos Wiki  Normofer LOHR  RailRoads-Train
      8 Eight Union Pacific Engines B40-8's      

     

       
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    accueil
    « Poste d'aiguillageBourreuse »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :