• 8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Voie 1 
    EMD FP7  N de M N°6309Demi espace videDemi espace videEMD FP7  N de M N°628A et N°6328BDemi espace vide   
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 1   Sur la voie 1 : Dans la région de Tehuacan 1 locomotive EMD FP7 N de M N°6309 - oo oo - 2 locomotives EMD FP7 N de M N°628A et N°6328B - oo oo -

    BB 25200

    Voie 2 
    GE U18B FNM N° 9003Demi espace videGE U18B N de M N° 9000
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 2   Sur la voie 2 :1 locomotive GE U18B FNM N° 9003 - oo oo - 1 locomotive GE U18B N de M N° 9000 - oo oo -

    BB 25200

    Voie 3 
    Demi espace videBALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede) N de M N°6400BALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede) N de M N°6402 eDemi espace videEMD MP15 DC N De M N° 8805
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 3   Sur la voie 3 : 2 locomotives BALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede) N de M N°6400 et N°6402 circulent dans la région de Jalisco au Mexique - oo oo - 1 locomotive EMD MP15 DC N De M N° 8805 - oo oo -
    Image Voie 4 Depot Vers les locos

    Ferrocarriles Nacionales de México

    Baldwin - Centipede  

     

     

     

    1938 - 1998  

         

     

     

     

     


     

     

     

       
     
       
      

     

     
       

    Ferrocarriles Nacionales de México (mieux connu sous le nom de N de M) fut la compagnie de chemins de fer mexicaine de 1938 à 1998 et avant 1938 (du régime de Porfirio Díaz) un important chemin de fer contrôlé par le gouvernement principales villes de Nuevo Laredo et Ciudad Juárez à la frontière américaine. Les premiers trains à destination de Nuevo Laredo depuis Mexico ont été mis en service en 1903.

    N de M a absorbé en 1909 le chemin de fer central mexicain (Ferrocarril Central Mexicano, premier tronçon de Mexico à León, Guanajuato, ouvert en 1882), acquérant ainsi une deuxième porte frontière à Ciudad Juárez (adjacente à El Paso, Texas). Le N de M a été nationalisé par le président Lázaro Cárdenas del Río en 1938 et privatisé 60 ans plus tard par le président Ernesto Zedillo. N de M exploitait la plupart des voies ferrées à travers les régions du centre et du nord-est de la république.

    En 1995, le gouvernement mexicain a annoncé que le FNM serait privatisé et divisé en quatre systèmes principaux. Dans le cadre de la restructuration en vue de la privatisation, la FNM a suspendu son service de transport ferroviaire de voyageurs en 1997 et les nouvelles dispositions s’appliquent à partir de 1998. Les sociétés Ferrocarril y Terminal del Valle de México ou Ferrovalle  exploitent des chemins de fer et des terminaux dans et autour de Mexico.

    C'était jusqu'au 4 juin 2001, sous la présidence de Vicente Fox, que la FNM a été officiellement éteinte, après une publication dans la Gazette officielle du Mexique. La représentation juridique de la FNM ne sera conservée que jusqu'à la fin du processus de liquidation .

    Depuis 2006, les autres parties de NdeM sont en cours de liquidation

    À l'époque des locomotives à vapeur, N de M était surtout connu pour ses locomotives de classe Niágara, qui tiraient leur nom des locomotives New York Central Railroad de la même configuration de roue. Elle était également le foyer de plusieurs systèmes à voie étroite utilisant la vapeur, tant au niveau national que régional .
    N de M était l'une des rares compagnies de  chemins de fer à l'extérieur des États-Unis à acheter de nouvelles locomotives diesel à Baldwin Locomotive Works.
    les trois seules "Baldwin E-units" jamais construites ("0660 1000/2 DE"), la DR-12-8- 1500/2 "Centipede" et l'AS-616.
    Deux des trois locomotives 0660 1000/2 DE avaient déjà circulé  sur des chemins de fer importants aux États-Unis lors d'une tournée de démonstration en 1945.
    N de M les a achetées et en a commandé une troisième en 1946. Les trois sont constamment tombées en panne et ont été retirées peu après leur mise en service. Elles n'apparaissaient pas sur la liste de locomotives N de M en 1950 et restèrent  pendant des années dans la casse de San Luis Potosí. Des notes dans les archives de la FNM à Puebla, au Mexique, décrivent comment une de ces locomotives s'est désintégrée à grande vitesse et comment les locomotives Centipede ont été livrées en 1948 avec des pièces manquantes.

    À Acámbaro, dans l'État de Guanajuato, le N de M exploitait l'une des rares installations en Amérique latine capable de construire et de reconstruire des locomotives à vapeur, à de rares exceptions près (comme avec les Niagaras). Achetées utilisées et reconstruites là-bas.
    Des parties de l'installation et une locomotive à vapeur 2-8-0 conservée font partie du musée ferroviaire municipal d'Acambaro.

     FNM  FP7
      8 Eight Union Pacific Engines B40-8's      

     

    Ref Google Map   Tehuacan   Zapopan  Jalisco  
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs

    votre commentaire
  • 8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Voie 1 
    BALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede) Démontration N°60000  et N°60001Demi espace videBALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede) Démontration N°60000  et N°600001 gDemi espace videDemi espace vide   
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 1   Sur la voie 1 : 2 locomotives BALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede) Démontration N°60000 et N°60001 Version (1) - oo oo - 2 locomotives BALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede) Démontration N°60000 et N°60001 Version (2) - oo oo -

    BB 25200

    Voie 2 
    BALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede) Pennsylvania N°5834 et N°5818Demi espace videBALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede) Union Pacific N°998BALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede) Union Pacific N°999
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 2   Sur la voie 2 : 2 locomotives BALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede) Union Pacific N°998 et N°999 - oo oo -

    BB 25200

    Voie 3 
    Demi espace videBALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede) N de M N°6400BALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede) N de M N°6402 eDemi espace vide
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 3   Sur la voie 3 :2 locomotives BALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede) N de M N°6400 et N°6402 circulent dans la région de Guevecillas au Mexique - oo oo -
    Image Voie 4

    BALDWIN DR 12-8-3000 (Centipede)

    Baldwin - Centipede  

     

    Baldwin - Centipede

    Power type Diesel-electric
    Constructeur: Baldwin Locomotive Works
    Construction: December 1945 – July 1948
    Total produit : 56

    Vitesse : 150km/h

    Puissance : 3000ch

    Longueur : 27.89 m
    Poids: 269,900 kilograms
       

    Baldwin - Centipede

     

    Baldwin - Centipede

     
    2 moteurs 608SC
    Type 4 temps diesel
    8 cylindres

    Baldwin - Centipede

     

     

       

    Compagnies  Nombre Numéro  
    Baldwin Locomotive Works (demonstrators)  2    6000 A–B  
    Ferrocarriles Nacionales de México  14    6400–6413  
    Pennsylvania Railroad  24    5823A1,2–5834A1,2  
    Seaboard Air Line  14    4500-4513  
    Union Pacific Railroad  2   998-999  
       
      

     

     
       

    Le Baldwin DR-12-8-1500 / 2 (connu officieusement sous le nom de Centipede) était la première tentative sérieuse du Baldwin Locomotive Works pour construire une locomotive diesel . La désignation de type Baldwin était «DR-12-8-1500 / 2», ce qui signifie locomotive Diesel Road, avec 12 essieux (dont 8 entraînés) et deux moteurs de 1 500 chevaux chacun. Les boggies ont été configurés selon un arrangement de roues 2-D + D-2. Le surnom venait des nombreux essieux placés dans une ligne presque ininterrompue, un peu comme les pattes d'un mille-pattes.

     Construit entre décembre 1945 et juillet 1948, le design "Babyface" reflète la pratique de la locomotive à vapeur et électrique de Baldwin. La carrosserie repose sur deux demi-cadres en acier moulé articulés  coulés par General Steel Castings, reliés au centre par un joint articulé. Des boggies à quatre roues non motorisés à chaque extrémité guidaient la locomotive dans les courbes pour assurer la stabilité à grande vitesse. Le câblage interne a été passé à travers des conduits métalliques exactement comme ceux utilisés sur une locomotive à vapeur, ce qui s'est avéré gênant dans la pratique.

    Le prototype de deux unités a été construit en 1945 et a fait le tour des chemins de fer américains. Des commandes ont été reçues de la Pennsylvania Railroad, de la Seaboard Air Line Railroad et des chemins de fer nationaux du Mexique (NdeM). Les deux démonstrateurs (à l'origine commandés par Union Pacific Railroad sous les numéros 998 et 999) n'ont jamais été vendus et ont finalement été démolis. Les "Centipedes" étaient déjà essentiellement obsolètes pendant la production, incapables de rivaliser avec la conception et la technologie de locomotives plus avancées offertes par EMD. La fiabilité était un problème permanent, et comme ils étaient construits un par un (comme les locomotives à vapeur), chacun d'entre eux était un peu différent dans le placement du câblage et de l'équipement, ce qui compliquait même l'entretien de routine. Les unités PRR ont finalement été déclassées et reléguées au service d'assistance. La plupart des unités PRR et SAL ont été démantelées au début des années 1960, tandis que les unités NDEM ont duré un peu plus longtemps et étaient en service jusqu'à la fin des années 1960. Aucun Centipede n'est connu pour exister aujourd'hui.

     

     
      8 Eight Union Pacific Engines B40-8's      

     

    Ref Google Map   Mountville Pennsylvania  Montrose  Guevecillas Mexique  
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs

    votre commentaire
  • 8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Voie 1 
    EMD SW8 N°4620Wagon Hopper Southern Pacific   N°310560Wagon boxcar Southern Pacific SP N°12894Wagon boxcar Southern Pacific SP N°0402Wagon boxcar Southern Pacific  Hydracution SP N°659614Demi espace vide   
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 1   Sur la voie 1 : Le switcher EMD SW8 N°4620 Southern Pacific remorque 4 wagons Boxcar réfrigérés de la compagnie Southern Pacific - oo oo -

    BB 25200

    Voie 2 
    Lampisterie Drapeau rouge droitGP35 Southern Pacific 6308 gaucheDD35 Southern Pacific 8400Dépot DD35 Southern Pacific 8401DD35 Southern Pacific 8402GP35 Southern Pacific 6306 droitDemi espace videCaboose Southern Pacific Wagon boxcar Southern Pacific  Hydracution SP N°696435EMD SW8 N°4701 CalfEMD SW8 N°4701Demi espace videWagon boxcar Southern Pacific SP N°621 108EMD SW1 Southern Pacific N°1014
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 2   Sur la voie 2 : 1 switcher EMD SW1 N°1014 de la compagnie SOUTHERN PACIFIC remorque un Wagon boxcar Southern Pacific N°621 108 - oo oo -1 switcher EMD SW8 N°4701 de la compagnie SOUTHERN PACIFIC remorque un Wagon boxcar Southern Pacific Hydracution SP N°696435 - oo oo - 2 locomotives GP35 de la compagnie SOUTHERN PACIFIC encadrent 3 locomotives DD35 de la compagnie SOUTHERN PACIFIC N° 8400 8401 et 8402 - oo oo -

    BB 25200

    Voie 3 
    Demi espace videGS4  Southern Pacific gauche vitesse lente finalDemi espace videEMD SW1 Southern Pacific N°1004Demi espace vide
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 3   Sur la voie 3 : La locomotive GS4 Southern Pacific entre dans la ville de Sacramento - oo oo - 1 switcher EMD SW1 Southern Pacific - oo oo -
    Image Voie 4 Depot Vers les locos

    Southern Pacific

     

     

    Southern Pacific

    22072 km en 1996

    1865-1998      
        Localisation
    ArizonaArkansasCaliforniaColoradoIllinoisKansasLouisianaMissouriNevadaNew MexicoOklahomaOregonTennesseeTexasUtah

     

     

       
     
       
     DD35      

    Le Pacifique Sud (marque de fabrique SP) (ou Espee des initiales ferroviaires) était un réseau ferroviaire américain de classe I qui existait de 1865 à 1998 et qui opérait dans l’ouest des États-Unis. Le système était exploité par diverses sociétés dont les noms représentaient le système du Pacifique Sud: Southern Pacific Railroad, Southern Pacific Company et Southern Pacific Transportation Company.

    Le Pacifique Sud d'origine a commencé en 1865 en tant que société de portefeuille. La dernière incarnation du Pacifique sud, la Southern Pacific Transportation Company, a été fondée en 1969 et a repris le système du Pacifique Sud. La compagnie de transport du sud du Pacifique a été reprise par la Union Pacific Corporation et a fusionné avec son Union Pacific Railroad. La Southern Pacific Transportation Company, qui a survécu à l’absorption de l’Union Pacific Railroad et a pris le nom d’Union Pacific Railroad, est devenue l’actuelle Union Railway.

    L'héritage du sud du Pacifique a fondé d'importants hôpitaux à San Francisco, à Tucson, en Arizona et ailleurs. Dans les années 1970, elle a également fondé un réseau de télécommunications doté d’un réseau fédérateur à la pointe de la technologie, constitué de micro-ondes et de fibres optiques. Ce réseau de télécommunication a été intégré à Sprint, une société qui tire son nom de l'acronyme de Southern Pacific Railroad Internal Networking Telephony. 

     

    La société Southern Pacific Railroad, originaire du sud du Pacifique, a été fondée en 1865 en tant que société de portefeuille, puis a acquis le Central Pacific Railroad par leasing. En 1900, le système du Pacifique Sud était un important système de chemin de fer comprenant de nombreuses sociétés plus petites, telles que le Texas and New Orleans Railroad et le Morgan's Louisiana and Texas Railroad. Elle s'étendait de la Nouvelle-Orléans au Texas, à El Paso, au Texas, au Nouveau-Mexique et à Tucson, jusqu'à Los Angeles, en passant par la majeure partie de la Californie, notamment San Francisco et Sacramento. Les lignes du Pacifique central se sont étendues vers l'est à travers le Nevada jusqu'à Ogden (Utah) et ont atteint le nord en passant par l'Oregon jusqu'à Portland. Parmi les autres filiales, citons le chemin de fer Southwestern Railway (Cotton Belt), le chemin de fer Northwestern Pacific Railway à 528 km (528 km), le Southern Pacific Railroad à Mexico (1 331 miles) et une variété de 914 mm ) voies à voie étroite. Le SP était le défendeur dans l’affaire historique de 1886 de la Cour suprême des États-Unis, Santa Clara County c. Southern Pacific Railroad, qui est souvent interprétée comme ayant établi certains droits corporatifs en vertu de la Constitution des États-Unis. Le Southern Pacific Railroad a été remplacé par la Southern Pacific Company et a pris en charge les opérations ferroviaires du Southern Pacific Railroad. En 1929, le Pacifique Sud / Texas et la Nouvelle-Orléans exploitaient 13 848 miles, sans compter Cotton Belt, dont l’achat de la Golden State Route vers 1980 a presque doublé pour atteindre 21 739 km.

    En 1969, la Southern Pacific Transportation Company est créée et reprend la Southern Pacific Company; Ce chemin de fer du Pacifique Sud est la dernière incarnation et a parfois été appelé "Southern Pacific Industries", bien que "Southern Pacific Industries" ne soit pas le nom officiel de la compagnie. Dans les années 1980, le kilométrage des routes était tombé à 10 423 miles (16 774 km), principalement en raison de l'élagage des embranchements. En 1988, la société de transport Southern Pacific (y compris sa filiale, St. Louis Southwestern Railway) a été rachetée par Rio Grande Industries, la société mère qui contrôlait les chemins de fer de Denver et de Rio Grande.
    Rio Grande Industries n’a pas fusionné la Southern Pacific Transportation Company et la Denver et le Rio Grande Western Railroad, mais a transféré la propriété directe du Western Railroad de Denver et de Rio Grande à la Southern Pacific Transportation Company. le nom du sud du Pacifique en raison de sa notoriété dans le secteur ferroviaire et auprès des clients de la Southern Pacific Transportation Company et du Western Railroad de Denver et de Rio Grande. Une filiale de longue date du Pacifique Sud, le chemin de fer du sud-ouest de St. Louis a également été commercialisé sous le nom du Pacifique Sud.
    Parallèlement à l’ajout de la liaison SPCSL Corporation entre Chicago et Saint-Louis, la longueur totale du système D & RGW / SP / SSW était de 25 594 km. Rio Grande Industries a ensuite été rebaptisée Southern Pacific Rail Corporation.

    En 1996, des années de problèmes financiers avaient ramené le kilométrage du Pacifique Sud à 13 715 miles (22 072 km). Les problèmes financiers ont amené la société de transport du sud du Pacifique à être prise en charge par la Union Pacific Corporation; La Union Pacific Corporation a également racheté la société mère Southern Pacific Rail Corporation (anciennement Rio Grande Industries), le chemin de fer Western Denver et Rio Grande, le chemin de fer St. Louis Southwestern et la SPCSL Corporation. L'Union Pacific Corporation a fusionné le Western Railroad de Denver et de Rio Grande, le St. Louis Southwestern Railway et la SPCSL Corporation dans leur Union Pacific Railroad, mais n'a pas fusionné la Southern Pacific Transportation Company avec l'Union Pacific Railroad.
    Au lieu de cela, l'Union Pacific Corporation a fusionné l'Union Pacific Railroad avec la Southern Pacific Transportation Company en 1998; La Southern Pacific Transportation Company est devenue le chemin de fer survivant et, en même temps, la Union Pacific Corporation a été rebaptisée la Société de transport du Pacifique Sud en Union Pacific Railroad.
    La Southern Pacific Transportation Company est devenue l’incarnation actuelle de l’Union Pacific Railroad; L'ancienne compagnie de transport du Pacifique Sud continue de fonctionner comme l'incarnation actuelle de l'Union Pacific Railroad.

    Southern Pacific
     
     
     
     

     

     
      8 Eight Union Pacific Engines B40-8's      

     

    Ref Google Map   Edgerton Missouri  Eugene Oregon   Sacramento California  
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs

    votre commentaire
  • 8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Voie 1 
    Demi espace videGS4  Southern Pacific gauche vitesse lente finalRame 13 voitures Southern Pacific«Daylight»Demi espace vide   
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 1   Sur la voie 1 : 1 Locomotive GS4 N°4449 «Daylight» à la tête d'une rame de 13 voitures Southern Pacific «Daylight» sans passager se dirige lentement vers El Paso - oo oo -

    BB 25200

    Voie 2 
    Voiture observation Southern PacificRame 13 voitures Southern Pacific 2GS4  N°4449 Southern Pacific Droite vitesse très rapide finalDemi espace vide
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 2   Sur la voie 2 : La locomotive GS4 N°4449 Southern Pacific remorque à travers les plaines de l'Arizona une Rame de 14 voitures du Southern Pacific - oo oo -

    BB 25200

    Voie 3 
    Demi espace videDemi espace videGS4  American Freedom Train vitesse moyenneRame 14 voitures American Freedom TrainDemi espace videDemi espace vide
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 3   Sur la voie 3 : La gare de Wittmann en Arizona fait un accueil triomphale à la locomotive GS4 N° 4449 décorée façon American Freedom Train - oo oo -
    Image Voie 4 Depot Vers les locos
    Southern Pacific class GS-4 «Daylight»

     

     

    Southern Pacific class GS-4   Construction April 1941–April 1942  Chauffe au Fuel oil  (23750 L)  
         Constructeur : Lima Locomotive Works  

    Service commercial de 1941 à 1958 

    Tender 88m3  d'eau   
      Type locomotive à vapeur Nombre 28 (n° 7798–7817, 7848–7855)    
      Affectation voyageurs  Poids : 357,760 kg   

    La GS-4 est une locomotive à vapeur de type Northern 4-8-4 simplifiée utilisée dans  par la Southern Pacific Company de 1941 à 1958. Ells ont été construites par «Lima Locomotive Works»  et ont été numérotées de 4430 à 4457. GS signifie «Golden State» ou "Service général."
    Contrairement à la GS-3, la GS-4 avait un boîtier à double phare (le phare supérieur était une «Marguerite») sur la boîte à fumée en argent. Un autre changement était la cabine  tout temps. un boitier au dessus de la chaudière, enjambant  les côtés, contenaitun avertisseur d'air pour compléter les lumières et le sifflet . Le schéma de peinture est «Daylight» orange et rouge.
    Les GS-4 étaient des Locomotives type voyageur capables d'atteindre 180 km / h, mais à cause des limites de vitesse du parcourt celles-ci ne dépassait jamais  121 km / h. Les trains de voyageurs de premier plan du Pacifique Sud ont été tirés par GS-4, la lumière côtière, San Joaquin Daylight, Lark, Cascade, Golden State et Sunset Limited. En période de guerre et dans les premières années après la guerre, certaines des locomotives GS-4 ont été peintes en noir; En 1948, toutes avaient été repeintes dans les couleurs de la lumière du jour «Daylight». À partir de mars 1950, la plupart ont été repeintes en noir à nouveau et ont retiré leurs jupes latérales pour un entretien plus facile et ont été réaffectées aux trains de banlieue de San Jose-San Francisco, au service de fret et à la «Daylight» occasionnelle de San Joaquin (les locomotives à vapeur sont restées dans ce train au plus tard en 1956, ce qui a fait de la «Daylight» de San Joaquin le dernier train  d'accès à être tiré par la vapeur sur le Pacifique Sud) jusqu'à l'arrivée de nouveaux dienels et elles ont été retirés. Les dernières locomotives GS-4 ont été desservies et peintes en noir en 1956; Une GS-4 a tiré son dernier train de passagers en janvier 1957. Toutes ont été retirées en 1958. Le numéro GS-4 4443 a tiré l'une des dernières excursions à vapeur sur le Pacifique Sud en 1957 et est apparu dans le film de Frank Sinatra Pal Joey.

    GS-4 

    Southern Pacific class GS-4
    Southern Pacific class GS-4
    Southern Pacific GS4 4449 by carsdude
     
     
     
     
     
      8 Eight Union Pacific Engines B40-8's      

     

    Ref Google Map    Southern Pacific Daylight Train 99   Baldwin Locomotive Works     Centipede    El Paso Texas   Wittmann Arizona  
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs

    votre commentaire
  • 8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Voie 1 
    Alco C855 Union pacific A N°60 TrainiaxAlco C855 Union Pacific B N°60 trainiaxAlco C855 Union pacific A N°61 TrainiaxDemi espace videDemi espace videDemi espace vide   
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 1   Sur la voie 1 : La locomotive Alco C855 Union Pacific A N°60 et la locomotive Alco C855 Union Pacific A N°61 encadre la locomotive sans cabine Alco C855 Union Pacific B N°60- oo oo -

    BB 25200

    Voie 2 
    Alco C855 Union Pacific A N°61Alco C855 Union Pacific B N°60Alco C855 Union pacific A N°60Demi espace vide
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 2   Sur la voie 2 : La locomotive Alco C855 Union Pacific A N°60 et la locomotive Alco C855 Union Pacific A N°61 encadre la locomotive sans cabine Alco C855 Union Pacific B N°60- oo oo -

    BB 25200

    Voie 3 
    Alco C855 TrainStation 2Alco C855 TrainStation BAlco C855 TrainStationDemi espace videAlco C855 TrainStation NASA 2Alco C855 TrainStation NASA BAlco C855 TrainStation NASA
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 3   Sur la voie 3 : La locomotive Alco C855 Train Station A et la locomotive Alco C855 Train Station A2 encadre la locomotive sans cabine Alco C855 Train Station B - oo oo - La locomotive Alco C855 Train Station A NASA et la locomotive Alco C855 Train Station A2 NASA encadre la locomotive sans cabine Alco C855 Train Station B NASA - oo oo -
    Image Voie 4 Depot Vers les locos
     Alco C855

     

     

    Motorisation Moteur Diesel

    Contruction Juillet 1964 Effectif: 3    
        Constructeur ALCO

    Weight: 551,000 lbs

    250 tonnes 

    Speed: 75 mph

    121 km/h 

    5500 ch   
    Alco  Type Diesel-électrique
       
     List of ALCO diesel locomotives      
    L'ALCO Century 855 était la locomotive diesel-électrique la plus puissante d'ALCO et, à l'époque, la locomotive diesel la plus puissante jamais construite.
    Propulsée par une paire de 16 cylindres ALCO 251C moteurs diesel, et évalué à 5,500 ch (4 101 kW), c'était la réponse d'ALCO à l'EMD DD35 et à la GE U50. La C855 a roulé sur quatre boggies à deux essieux, regroupés par paires reliés par des traverses de portée, donnant un arrangement de roue de B + B-B + B. Les boggies et les traversins étaient semblables à ceux des locomotives à turbine antérieures d'UP. Seules deux unités A et une unité B ont été construites, le tout pour Union Pacific Railroad, qui avait également demandé des locomotives à double moteur d'EMD et de GE afin de remplacer les machines à turbines, devenues non rentables. 
    Union Pacifique a également souhaité réduire le nombre de locomotives nécessaires sur un ensemble, afin de respecter la limite de poids brute autorisée. En consolidant plusieurs locomotives en une ou deux, cela leur a permis d'abaisser la charge d'essieu sur les rails, mais de rester dans les limites fixées par la compagnie. Ces locomotives ont passé leur vie dans le bassin général de fret à North Platte; Toutefois, leurs mauvaises performances ont conduit à leur retraite anticipée et à leur mise à la casse en février 1972.
    Alco 855

    L'Alco C855, la locomotive expérimentale et monstrueuses d'Union Pacific
    L'Alco C855 était un modèle expérimental construit uniquement pour l'Union Pacifique. Au moment de la fabrication du modèle, il s'agissait de la locomotive diesel monobloc la plus puissante jamais construite. Conçu pendant les années 1960, le C855 était assez semblable aux locomotives construites par General Electric et Electro-Motive à peu près à la même époque; Union Pacifique était à la recherche d'une unité unique puissante qui pourrait diminuer sa flotte motrice et a commandé ces monstres expérimentaux aux trois constructeurs. Ce qui semblait si souvent être le cas avec les locomotives d'Alco, le C855 s'est avéré problématique  surtout en raison du fait qu'il n'avait pas été donné assez de recherche et de développement. La caractéristique principale du modèle était la marque de commerce de la société, un effort de traction incroyable et la capacité de tirer presque n'importe quoi. Toutefois, cela n'a guère influencé les sentiments d'Union Pacific envers le C855 et les trois unités ont été démantelées après moins de 10 ans de service.

    Alco 855
    Fait intéressant, l'Alco C855 (désigné par le constructeur comme le DL-855) a été construit en juin 1964 pendant les premières années de production de la Century Line. Le modèle était essentiellement composé de deux centrales installées sur un châssis. La locomotive emploie deux de 251C de premier choix d'Alco qui ensemble pourrait produire une étonnante puissance (pour l'époque) de 5 500 chevaux. L'unité a roulé sur quatre boggies B-B et a pesé un épuisant 551.000 livres (250 tonnes). De toute évidence, ce poids extrême signifiait que ce serait une responsabilité sur la voie, mais il a également prévu un effort de traction incroyable qui a terminé à 109 000 livres de départ et 88 000 livres continues (ces chiffres mis le C855 sur le pair avec certains des plus grands et des Locomotives à vapeur jamais construites, ). 
    Alco 855
     Alco a également développé un modèle similaire à la C855, la Southern Pacific C643H. Cependant, il y avait une différence importante avec la locomotive d'Espee, qui a employé une transmission hydraulique diesel de Voith tandis que le C855 n'en n'avait pas. La version UP utilisait l'équipement standard dans pratiquement toutes les autres locomotives Century; Les moteurs de traction (modèle 752) et les générateurs « principal / secondaire» (modèles GT598 et GY27-5) de General Electric ainsi que les composants pneumatiques de Westinghouse. Bien sûr, quiconque étudie l'histoire de Union Pacific sait que le chemin de fer est célèbre pour avoir grandi pendant les années 1950 et 1960. À la fin des années 1940, UP avai demandé à GE et Alco deconstruire une locomotive à turbine à gaz qui pourrait produire près de 5 000 chevaux.

    En outre, lors de la construction du C855, UP a contracté GE et EMD pour construire des modèles similaires (EMD a dévoilé le DD35 et le GE le U50, qui pourraient produire 5 000 chevaux). Le C855 a été conçu pour fonctionner comme des unités simples ou en A-B / A-B-A . Dans l'ordre, les locomotives ont été numérotées 60, 60B et 61 (l'unité "B" sans cabine a été désignée DL-856). En général, la carrosserie avait l'apparence de la ligne Century avec un nez court et long capot de fuite seulement mis à l'échelle à des proportions beaucoup plus grandes. D'un point de vue extérieur, il n'a pas exactement porté un look propre avec de nombreux renflements et protubérances ici et là.

    Alco 855
    La C855 a été une incroyable locomotive de 86 pieds de longueur et quand les trois unités ont été couplées ensemble, l'ensemble a presque couvert un terrain de football à 258 pieds! L'objectif de l'UP, qui est grand avec la technologie diesel, était de tenter de réduire sa flotte de locomotives en utilisant moins d'unités par train (réduisant ainsi les frais d'entretien et les frais généraux des locomotives). Tandis que les modèles de GE et d'EMD durent plus longtemps dans le service de revenu que le C855 les trois conceptions ont eu leurs problèmes (les C855 étaient hors de la liste d'ici 1972). EMD, le DD35A a duré le plus longtemps et s'est avéré le plus fiable des trois, restant en service jusqu'au début des années 1980. Il est intéressant de noter que les Centennials DDA40X suivants se sont avérés être les plus réussis de tous, la flotte de 47 enregistrant plus de deux millions de miles de services fiscaux, dont certains ont été reconstruits et exploités plus tard au milieu des années 1980 
     
     

     

    12 alco 415  Alco C420   46 Alco C424   Compagnies USA   Alco 430   Alco 630  Alco 630 thedieselshop Canadian railways
      8 Eight Union Pacific Engines B40-8's      

     

    Ref Google Map   Kremmling Colorado  Las Vegas Nevada  Grosse Tete Louisania  
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs

    votre commentaire