• Wagon Kangourou

    Voie 1 
    Lampisterie clignote rouge rapide   

    Sur la voie 1 : la Locomotive BB 25505 entre en gare d'Ussel en remorquant un convoi de 21 wagons kangourous

    Voie 2 
    Lampisterie clignote rouge rapide
       

    Sur la voie 2 : Arrivée en gare de la BB 8535 qui remorque un convoi de 21 wagons kangourous

    Voie 3
    Lampisterie clignote rouge rapide
     
    Vous quittez la gare du nord, aux commandes de la BB 425231, en remorquant un convoi de 21 wagons kangourous sur la voie 3
                  
         Désignation KE / SK / KB  

     

     

       
    Période de service  1958-2006      
    Type KE  Longueur 12,02 / 12.20 m   Disposition des essieux
    Empattement 9 m  Tare 11  t  Masse en charge 29 / 32 t   
    Vitesse maximale / 120 km/h  Diamètre des roues Ø920     
    Type  SK / KB Tare 18.5 / 17.5 t  Bogies Y 29 / Y 31 C  Empatt. 1.80m 
    Longueur 15 m  Masse en charge 33 t  diamètre des roues Ø920 / 840   
    Vitesse maximale 120 km/h  Camions & wagons     
    Wagon Kangourou
     Type de wagon à 2 essieux.
     Le wagon kangourou est un type de wagon ferroviaire conçu pour le transport de semi-remorques. Il comporte un pont-levis formant une poche en position basse (d'où son nom) permettant de placer le train porteur (2 ou 3 essieux) de la semi-remorque et ainsi de respecter la hauteur du gabarit ferroviaire (4,280 m au-dessus de la surface du rail pour le gabarit UIC).

    Ce sont des wagons plats spéciaux. Les modèles à essieux sont de type UIC K, leurs homologues à bogies de type S.  

     Le premier type de wagon kangourou est un modèle à 2 essieux pesant 11 t de tare, ayant une longueur de 12,02 m et acceptant une charge de 29 t. Ce wagon est aux limites de charge, de longueur et d'empattement, fixées par l'Union internationale des chemins de fer ( UIC ), avec un empattement de 9 m.

    Ce type de wagon sera construit en 246 exemplaires répartis en 4 commandes de 1958 à 1963.

    Le wagon se distingue par :

    un pont-levis manœuvrable qui peut occuper 2 positions :
    position haute pour le passage d'un wagon à l'autre
    position basse pour loger les roues de la semi-remorque qui viennent en appui sur le châssis du wagon
    des rails de guidage pour la semi-remorque sur le châssis, sur les passerelles et sur le pont-levis
    et une sellette d'attelage pour la semi-remorque réglable longitudinalement
    Les wagons kangourous circulent dans des rames blocs de plusieurs dizaines de wagons. Ils sont forcément tous orientés dans le même sens car sinon, les opérations de chargement et de déchargement seraient impossibles.

    Cependant, et ce dès 1962, de nouvelles réglementation dans le code de la route, de nouveaux tracteur à cabines courtes et de nouvelles dispositions prises par la Société nationale des chemins de fer français rendent ce type de wagon dépassé ! En effet la technique évoluant, on a ainsi :

    un passage de 14 m à 15 m pour la longueur des ensembles routiers,
    un passage de 35 t à 38 t pour le poids des ensembles routiers avec pour corollaire un poids de la semi-remorque pouvant atteindre 32 t,
    la mise sur le marché d'un tracteur court avec pour corollaire une longueur de la semi-remorque pouvant atteindre 12,20 m,
    une orientation pour atteindre 120 km/h sur les trains de messagerie,
    et enfin, en vue de l'application de l'attelage automatique, une conception pouvant le recevoir.
    Ce wagon sera désigné KE: Kangourou à Essieux.

    Wagon Kangourou
     Comme écrit plus haut le wagon à essieux est très vite dépassé, la SNCF et la SEGI décident de concevoir un nouveau wagon dès 1965 mais à bogies cette fois-ci, pour pouvoir accepter les nouvelles normes. De plus, lors de la conception, il est prévu une marge pour le cas d'une nouvelle réglementation augmentant le poids et la longueur des semi-remorques.

    Ainsi de 1967 à 1968 sont livrés un total de 80 wagons construit en deux séries :

    la série 5 avec frein à vis pour 40 wagons,
    la série 6 sans frein à vis pour 40 wagons.
    La construction fait appel à des tôles pliées et soudées avec les équipements de freinage aux extrémités. Ces wagons pèsent 18,5 t de tare, ont une longueur de 15 m et acceptant une charge de 33 t et sont montées sur des bogies Y 29 leur permettant une vitesse maximum de 120 km/h. Tous ces wagons sont prévus pour circuler en trains-blocs, ne peuvent passer à la butte de triage et resteront la propriété de la SEGI.

    Ce wagon sera désigné SK : Super Kangourou.

    De 1968 à 1969 un nouveau wagon est étudié en reprenant les caractéristiques du wagon précédent mais avec des profilés mécano-soudés en lieu et place des tôles. Ces wagons pèsent 17,5 t de tare, ont une longueur de 15 m et acceptant une charge de 33 t et sont montées sur des bogies Y 31 C leur permettant une vitesse maximum de 120 km/h.

    La commande porte sur un total de 440 wagons répartis de la façon suivante :

    la série 7 pour 50 wagons
    la série 8 pour 50 wagons
    la série 10 pour 50 wagons
    la série 11 pour 70 wagons
    la série 13 pour 50 wagons
    la série 14 pour 40 wagons
    la série 16 pour 50 wagons
    la série 18 pour 80 wagons
    Sur toutes ces séries, une seule restera propriété de la SNCF : la série 8.

    Ce wagon (de type UIC Sss) sera désigné KB : Kangourou à Bogies.

    Pourtant dès 1966 la concurrence arrive avec les conteneurs. La SNCF s'oriente rapidement vers ce type de transport et des essais sont menés pour assurer la manutention des semi-remorques de la même façon.

    La société Novatrans qui gère le ferroutage décide en 1977 de ne faire plus que de la manutention verticale et d'abandonner progressivement la manutention horizontale. Des études sont entreprises pour transformer le parc de wagons kangourou en wagons porte-conteneurs ou en « wagons-poche » destinés à recevoir les semi-remorques manipulées verticalement. Les wagons modifiés deviennent respectivement des KC issus de la série 11 et des KM issus des séries 7, 13, 14, 16 et 18.

    Malheureusement le trafic décline rapidement et en 1983 c'est l'abandon de la manutention horizontale avec pour corollaire d'à nouveau modifier immédiatement les wagons de la série 18 en cours de modification en KM pour donner les K1. Tous les autres KM seront progressivement modifiés en K1 au fil des révisions.

    Les wagons de la série 10 sont, quant-à-eux, transformés en porte-conteneurs en 1984, donnant la série KU.

    Les wagons de la série 8, appartenant à la SNCF sont pour leur part transformés en porte-conteneurs en 1984 donnant la série K9. Ces wagons sont loués à Novatrans qui les restitue en 2005.

    En 2006 les wagons sont radiés et en 2007 tout le parc est ferraillé sauf une dizaine de wagons gardés par la SEGI.

    Les wagons des séries 5 et 6 du fait des longerons en tôles pliées ne peuvent être modifiés et sont restitués par Novatrans à la SEGI de décembre 1986 à janvier 1988 et en 1989 76 wagons sont vendus à GEFCO pour être transformés en wagons porte-automobiles

    Wagon Kangourou
     Wagon à 2 essieux de type KE
     
     
     Wagon à 2 bogies de type KB
     
     
     







    Doc et Photos Train empire Jeu Transportail composition Train BeneluxModel  LS Model   Pacific-Wester-rail  BB 8500  BB 8500 Monreseau  Wiki  Normofer LOHR  RailRoads-Train  Trains de France  Cheminots Forum Train Travaux  Intermodal  BB 66600  Train de travaux  railway  Promotiones IL Deposito  WigWag MTH   Jura  LePetitTrainBleu  Wavre
      8 Eight Union Pacific Engines B40-8's      

    </table

    Ref Google Map   Chemin de la Fontenotte TGV St Saviol  Méru Frénouville  Villeneuve   Beauvais   Rue du Thérain Beauvais  Rue du pont d'Arcole Rue de l'Industrie Beauvais  Setubal  Kembs  Sainte-Luce  Wittman  Bristol Lafayette  
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs
    « Norfolk & Western 611PKP CARGO »
    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :