• Wagons citernes

     

    Voie 1 
    Lampisterie clignote rouge rapide   

    Sur la voie 1 : la Locomotive BB 222000 Infra N° 622378 entre en gare d'Ussel en remorquant un convoi de 16 wagons citernes à gaz de la société SNWR

    Voie 2 
    Lampisterie clignote rouge rapide
       

    Sur la voie 2 circulation de la BB N° 8535 SNCF qui remorque un convoi de 17 wagons citernes Marcel Millet

    Voie 3
    Lampisterie clignote rouge rapide
     
    Vous circulez sur la voie 3 aux commandes de la BB 17067 de la SNCF, en remorquant un convoi de 17 wagons citernes à gaz de la société VTG - Société internationale de location - Bonne route!
      FACS  Wagons citernes  ERMEWA  Accident  Bleve   

    Les wagons-citerne peuvent être isolés thermiquement ou non, pressurisés ou non, et conçus pour un chargement unique ou multiple. Les wagons non pressurisés ont leur robinetterie en partie basse sous la citerne pour le déchargement, et peuvent avoir un orifice d'entrée et un dôme, abritant différentes tuyauteries au sommet. Les wagons pressurisés ont une plaque de pression, avec toute la robinetterie dont des soupapes de sécurité, et un dôme cylindrique de protection au sommet. Le chargement et le déchargement se font par cette ouverture.

    Les wagons à isolation thermique (qui peuvent aussi être équipés de systèmes de réchauffage ou de réfrigération) sont utilisés pour les transports de liquides devant être maintenus à une température donnée ou suffisamment fluides (fioul lourd, bitumes, etc.).

    La cuve d'un wagon citerne est en général cloisonnée partiellement pour limiter les effets des mouvements du liquide qui peuvent compromettre la stabilité du wagon. Lorsqu'elle est cloisonnée totalement elle permet le transport de différents liquides.

      ALGECO    -  C’est à Macon que tout commence, en 1955. Jean-Pierre Bruggeman et Jean Thomachot créent l’entreprise Algeco, contraction de « l’Alliance de Gestion Commerciale ». À ses débuts, l’activité principale de la société est l’exploitation par wagons-citernes de matières premières et autres produits (farine, sucre, ciments, charbon, vin...). Au milieu des années 50, ces « containers sur rails » sont alors principalement destinés au transport des produits pétroliers légers et lourds, conséquence du fort développement de la motorisation d’après-guerre. 

    Algeco innove déjà avec le système de « train-bloc » composé de 2 ou plusieurs wagons avec chargement-déchargement centralisé. L’entreprise démontre en outre son image de précurseur en étant l’un des pionniers de l’acheminement de véhicules par rail via des wagons spécifiques porte-voitures.

    Le concept de « location de biens industriels financés par des tiers », imaginé par les deux entrepreneurs, séduit rapidement de nombreux clients. Adapté initialement au Transport, ce principe se transpose rapidement au secteur de la Construction : en 1956, Algeco rachète la Compagnie Générale de Réservoirs et crée l’activité de constructions modulaires qui constitue aujourd’hui son activité majeure.

     

     Dès les débuts du chemin de fer, la nécessité du transport de liquide fit apparaître des wagons appelés wagon-réservoir : il s'agissait d'un châssis sur lequel étaient posés une ou plusieurs cuves.
    Les cuves étaient soit en bois, soit métalliques soit même en bonbonne de verre protégée pour le transport d'acides.
    En 1859, l'industriel français Louis-Xavier Gargan invente le « wagon-citerne »1, il dépose le brevet d'invention le 23 juillet 18592.
    L'emploi du bois pour le transport du vin se généralise dès 1880 : on parle de wagon-foudre. Ce wagon comporte en fait un ou deux tonneaux de chêne fixés sur un wagon plat muni d'un berceau de fixation.
    La spécialisation des citernes commence après 1918 : citernes pour produits pétroliers, citernes pour produits chimiques, citernes spécialisées par type de produit alimentaire (vin, huile, lait). Après la Seconde Guerre mondiale la spécialisation est encore plus poussée : citernes pour produits pétroliers légers, citernes pour produits pétroliers lourds, citernes pour pulvérulents (talc par exemple), citernes pour gaz.
    Avec la spécialisation, les équipements spécifiques aux matières transportées et les contraintes réglementaires, la structure du wagon a également changé : au-delà de la cuve cylindrique classique, on trouve maintenant des profils multicylindriques plus adaptés pour le déchargement de fioul lourd ou de pulvérulents. Des doubles cuves peuvent aussi être utilisées pour les produits à haute toxicité.
           

     

     

       
           
           
    Wagons citernes
     Un wagon-citerne chimiquier en Tchéquie.
     







































    Doc et Photos Train empire Jeu Transportail composition Train BeneluxModel  LS Model   Pacific-Wester-rail  BB 8500  BB 8500 Monreseau  Wiki  Normofer LOHR  RailRoads-Train  Trains de France  Cheminots Forum Train Travaux  Intermodal  BB 66600  Train de travaux  railway  Promotiones IL Deposito  WigWag MTH   Jura  LePetitTrainBleu  Wavre  Fédération Modélisme  Pacific-Wester-rail Féd France Modélisme Bahnbilder  Nauman Dybas  Tosh Winco  Nauman  Hobby 2000 Railcolor
      8 Eight Union Pacific Engines B40-8's      

    </table

    Ref Google Map   Chemin de la Fontenotte TGV St Saviol  Méru Frénouville  Villeneuve   Beauvais   Rue du Thérain Beauvais  Rue du pont d'Arcole Rue de l'Industrie Beauvais  Setubal  Kembs  Sainte-Luce  Wittman  Bristol Lafayette  Wiki  Normofer LOHR  RailRoads-Train   Beaussault   
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs
    « Class 3833 wagons militaires surbaissés »
    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :