• TGV

  •  Voie 1
    BB 8537 droitewag bache vittelwag bache vittelEspace 10000 pixels newEspace 10000 pixels new   

    Eurostar

    VOIE 2

    TGV orange gaucheTGV orange 2 TGV orange gaucheTGV orange 2 Grand Espace 4000 SNCFEspace 10000 pixels newEspace 10000 pixels newEspace 10000 pixels newEspace 10000 pixels newEspace 10000 pixels newEspace 10000 pixels newmotrice eurostar gaucheVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarmotrice eurostar droiteEspace 10000 pixels newEspace 10000 pixels newEspace 10000 pixels newEspace 10000 pixels newEspace 10000 pixels new

    Eurostar

    VOIE 3

    TGV orange gaucheTGV orange 2 TGV orange gaucheTGV orange 2 Grand Espace 4000 SNCFmotrice eurostar gaucheVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarmotrice eurostar droiteEspace 10000 pixels newEspace 10000 pixels new
     
    SNCF    Entrée en service septembre 1981 (35 ans)
    Longueur du réseau 2 037 km de LGV
    Gares Environ 200 
     Vitesse maximale 320 km/h   535 rames (France) (Août 2013)    
    VB2N   

    Trains TGV Atlantique, TGV Duplex, TGV 2N2, TGV PBA, TGV PBKA, TGV Réseau, TGV POS, TGV Sud-Est, TGV TMST


     

     

     

       
           
           
     En France, un TGV, sigle de train à grande vitesse, est un train alimenté électriquement et propulsé par des moteurs électriques (à l’exception du prototype TGV 001, dont la puissance était fournie par un groupe électrogène à turbines à gaz) et atteignant régulièrement la vitesse de 320 km/h sur des lignes à grande vitesse (LGV). Il a atteint 574,8 km/h lors d’un record du monde de vitesse sur rail en 2007.
    Depuis sa mise en service en 1981, un réseau de lignes nouvelles à grande vitesse a été construit, qui atteint 2 037 km en décembre 2011, le quatrième au monde après ceux de la Chine, du Japon et de l’Espagne1.
    Les trains ont été conçus et, au départ, construits par des entreprises françaises. Ils ont été initialement conçus par la SNCF et Alstom (anciennement Alsthom) et largement construits par la société Alstom en France, permettant des améliorations de la vie de service, et la modernisation des intérieurs (construits par Bombardier Transport). Les TGV sont notamment fabriqués à Belfort (Alstom) pour les motrices et à Aytré (Alstom) pour les remorques intermédiaires, d'autres composants venant d'autres sites comme Tarbes (Alstom) pour la traction, Le Creusot (Alstom) pour les bogies, etc. D'autres composants essentiels, comme les essieux, étaient initialement fournis par d'autres entreprises françaises.
    Un TGV est composé de deux locomotives, ou motrices, indépendantes encadrant une rame articulée de huit ou dix voitures, sauf le TGV TMST d’Eurostar qui présente des particularités liées aux règles de sécurité pour le franchissement du tunnel sous la Manche.
    Depuis le retrait début 2015 des sept demi-rames du TGV postal utilisées par La Poste entre Paris et Cavaillon (Vaucluse), les TGV assurent exclusivement le transport de voyageurs. Ils circulent en France (ils sont alors exploités par la SNCF), entre la France et un autre pays (ils sont exploités par une de ces entreprises ferroviaires : Eurostar, Thalys, Lyria ou Alleo), en Espagne (Alta Velocidad Española AVE) ou en Corée du Sud (Korea Train Express).
    TGV
    TGV Sud-Est
     
     
     
     
     Pacific-Wester-rail  TGV Sud Est
    Doc et Photos Wiki  Normofer LOHR  RailRoads-Train
      8 Eight Union Pacific Engines B40-8's      

     

       
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs

    votre commentaire
  •  Voie 1
    BB 7200 loco BB7216 Droit  motrice eurostar gaucheVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarmotrice eurostar droiteDemi espace videDemi espace vide   

    Eurostar

    VOIE 2

    motrice eurostar gaucheVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarmotrice eurostar droiteGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCF

    Eurostar

    VOIE 3

    TGV orange gaucheTGV orange 2 Grand Espace 4000 SNCFmotrice eurostar gaucheVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarVoitures eurostarmotrice eurostar droiteGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCF
      
        Eurostar         
         Vitesse maximale 300 km/h  

    38 rames doubles construites
    de 1993 à 1996 
    Retrait depuis 2014

     

       
    Désignation TGV 373000
    Rames :
    EUKL 3001/2-3021/22
    SNCB 3101/2-3107/8
    SNCF 3201/2-3231/32
    EUKL 3301/2-3313/4 
    SNCB: 4 rames.
    SNCF : 13 rames1
    EUKL: 11 rames.
    EUKL: 7 rames NOL 
     Tare 752.4 t
    Longueur 393.720 m
    Places assises : 750
     
           
     Le TGV TMST (TransMancheSuperTrain), plus couramment appelé Eurostar (du nom de l'entreprise qui exploite ces trains), voire Eurostar e300 pour les rames rénovées (afin de les distinguer des Eurostar e320), ou encore British Rail Class 373 en Angleterre, est une rame TGV conçue pour être exploitée par Eurostar sur la ligne passant dans le tunnel sous la Manche. Il est utilisé en 2016 pour des liaisons entre l'Angleterre et l'Europe continentale. Construit par un consortium international dirigé par Alstom entre 1993 et 1996, il présente par rapport aux autres rames TGV des particularités liées au franchissement du tunnel sous la Manche (rames sécables) et à la circulation en Grande-Bretagne (conformité au gabarit britannique et jusqu'en 2007 prise du courant 750 V par frotteurs). Il peut s'adapter à plusieurs types de courant et de signalisation (AWS, TVM, etc.).
    Le TGV TMST existe dans deux versions différentes selon leur composition : la version « 3 Capitales » (18 voitures encadrées par 2 motrices) ou « North of London » (« NOL » ; à 14 voitures). Les rames sont composées de deux demi-rames, chaque demi-rame possédant une motrice et une unité articulée de neuf (« 3 capitales ») ou sept (« NOL ») remorques sur des bogies Jacobs, qui sont liées entre elles par des attelages automatiques. Des attelages automatiques lient aussi les motrices aux voitures. Le 1er bogie des voitures d'extrémité est aussi motorisé.
    Trente et un trains « 3 Capitales » ont été commandés le 31 décembre 1989 et ont été construits par un consortium international dirigé par Alstom, composé entre autres par Brush Traction, British Rail Engineering (en) (BRE) côté britannique, par De Dietrich Ferroviaire et Ateliers de construction du Nord de la France (ANF) côté français, et par La Brugeoise et Nivelles (BN) et Ateliers de constructions électriques de Charleroi (ACEC) côté belge.
    Les TGV TMST, dérivés du TGV français, présentent plusieurs particularités :
    les rames sont au gabarit britannique, plus réduit que le gabarit continental, en hauteur et en largeur (2,80 m de large au lieu de 2,90 m) et les voitures sont adaptées à la hauteur standard de 919 mm des quais britanniques, ce qui leur donne une apparence différente de celle des autres TGV ;
    la face des motrices est de couleur jaune, comme toutes les motrices au Royaume-Uni ;
    les rames sont sécables par le milieu, pour pouvoir être remorquées hors du tunnel en cas de nécessité (norme imposée par la Commission intergouvernementale au tunnel sous la Manche) ; chaque demi-rame (portant un numéro spécifique, par exemple 3201) a la longueur d'une rame TGV « standard », par exemple un TGV Duplex ;
    elles étaient équipées à l'origine de frotteurs pour capter le courant par troisième rail latéral, système d'électrification utilisé au sud de Londres. À la suite de la mise en service complète de la LGV entre le tunnel et Londres-Saint-Pancras à la fin de 2007, ces frotteurs sont devenus inutiles et, par souci d'économie et de simplification de la maintenance, ont été déposés ;
    leur motorisation est de type asynchrone (les TGV précédents étant soit à moteurs continus, soit synchrones) ;
    le couplage en unité multiple est impossible en service commercial (aucun quai actuel ne pourrait accepter un train d'une telle longueur), mais reste possible en cas de secours uniquement.
    Les rames TGV TMST ont été conçues pour circuler sur les réseaux suivants, qui disposent de systèmes de signalisation différents :
    France (SNCF Réseau) : lignes classiques (25 kV – 50 Hz) et lignes à grande vitesse (également 25 kV – 50 Hz) ;
    Belgique (Infrabel) : lignes classiques (3 kV continu) et la LGV 1 (25 kV – 50 Hz) ;
    Royaume-Uni (Network Rail) : lignes classiques (750 V continu) et la High Speed 1 (25 kV – 50 Hz) ;
    Eurotunnel (25 kV – 50 Hz). 
     
     
     
     
     
     Pacific-Wester-rail      TGV Forum
    Doc et Photos Wiki  Normofer LOHR  RailRoads-Train
      8 Eight Union Pacific Engines B40-8's      

     

       
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique